“Ah mais c’est tout nouveau !”

Quand on crée un tiers-lieu comme le 71, nombreuses sont les occasions offertes de jouer les guides conférenciers auprès d’étudiants, d’élus, de partenaires ou de futurs résidents du coworking. Elles sont, la plupart du temps, propices au partage de notre vision, de nos motivations ainsi qu’au partage des projets présents et à venir. Mais à l’évocation de la date d’ouverture du lieu, nombreux sont ceux qui la ponctuent d’un “Ah mais c’est tout nouveau !” qui ne manque jamais de me laisser pour le moins perplexe.

A l’instar de la jeune maman qui fête le premier mois de son nouveau né, nous gardons un souvenir indélébile de l’ensemble de la grossesse préalable à ce premier anniversaire. Dans notre cas, la gestation a duré 11 mois ! C’est le temps qui fut nécessaire pour transformer un atelier de signalétique en un temple dévolu à l’industrie digitale.

Les photos ci-dessous illustrent fidèlement l’ampleur du travail par un “AVANT / APRES »

Avant/après les travaux

Bilan de l’an 0

Malicieusement situé entre les fêtes de fin d’années et la perspective de tirer les rois, le mois de janvier est traditionnellement propice à l’adressage de voeux et à la prise de bonnes résolutions qui seront souvent aussi éphémères qu’un Snap.

Quand on est entrepreneur, le mois de janvier résonne en plus comme l’heure des bilans. Non seulement le bilan comptable pour ceux qui clôturent au 31 décembre mais aussi le bilan de l’année écoulée. Une fois n’est pas coutume, je veux partager aujourd’hui ce bilan avec vous et faire l’état de l’art de ce qu’est aujourd’hui le 71.

Le 71 Montreuil est une PIP (place in progress) !

À l’ouverture il y a un peu moins d’un an, nous n’étions guère plus d’une demie-douzaine à occuper l’étage du coworking qui surplombait une cafeteria désespérément vide…

Ouverture du coworking

Un espace de vie qui se met en place

Grâce au remarquable travail et à l’investissement de Cyrielle, nous avons désormais un espace de vie douillet, chaleureux et accueillant à l’entrée duquel trône un bar lumineux du plus bel effet. La mise en place des guirlandes “guinguette” dotera le rez-de-chaussée d’un plafond étoilé à même d’éclairer les longues soirées autour du baby foot que les équipes de Malabar Design ont amené dans leurs cartons.

Un coworking en vitesse de croisière

Tout au long de l’année, au fil des arrivées, l’espace de coworking s’est meublé dans un style rigoureusement fidèle à la tradition du design suédois (#Ikea) tout en respectant les stigmates du passé industriel du lieu. Cette identité a été immortalisé au cours du mois de décembre lors du tournage d’un nouveau format court qui devrait être diffusé en mars du Canal Plus et dont le décor n’est ni plus ni moins que notre cher espace de coworking.

Coworking Le 71

Le 71 Montreuil est un lieu de rencontres et d’échanges

Dans le domaine des tiers-lieux, l’animation évènementielle est quasiment une figure imposée. Nous n’avons nullement le désir de subir ce diktat. Chaque évènement organisé ou accueilli au 71 a été le fruit d’une profonde envie. Force est de constater qu’en regardant dans le rétroviseur de l’histoire que l’éclectisme de la programmation reflète fidèlement la diversité que nous souhaitons incarner et partager.

Des moments pour nourrir le corps… et l’esprit !

Nos désormais célèbres barbecues dans la chaleur de l’été montreuillois et les AfterWorks hivernaux ont rythmé l’année avec convivialité et épicurisme. En marge de ces rencontres qui ont tant favorisé l’échange que loué l’esprit gaulois, la nourriture des esprits n’a pas été en reste avec l’accueil d’ateliers de formation à la réalité virtuelle dans le cadre de la Virtual Game Jam 2017 ainsi que de deux séminaires de culture numérique organisés par UVDE. J’ai d’ores et déjà l’expérience sera reconduite cette année puisque le 71 partagera avec le NUMA le plaisir d’accueillir la programmation 2018.

Les rencontres UVDE 2017

La promotion de l’entreprenariat comme fer de lance

Le 71 a été le théâtre de nombreuses manifestations illustrant la dynamique entrepreneuriale. Nous avons eu le plaisir d’accueillir Oussama AMMAR pour une masterclass traitant du sujet au travers de son propre retour d’expérience.

Masterclass Startup Banlieue

Dans le cadre de la première édition du Startup Banlieue, c’est une centaine de jeunes issus de la diversité qui ont fait leur le 71 pendant deux jours avant de présenter le fruit de leur travail au Stade de France pour la finale. Lors de ce weekend, nous avons eu l’honneur d’accueillir Mounir MAHJOUBI, le secrétaire d’état à l’économie numérique qui après un discours chargé d’émotion qui est resté dans toutes les mémoires a tenu à rencontrer personnellement chacun des participants !

Startup Banlieue au 71

Enfin, nous avons permis à Synerg’hetic la Junior Entreprise d’HETIC d’organiser A la rencontre des entrepreneurs, sa première conférence sur l’entreprenariat. Cette conférence s’est articulé autour de la prise de parole de quatre entrepreneurs :

– Hugo Sallé de Chou, co-fondateur de Pumpkin
– Pierre Dubuc, co-fondateur d’OpenClassrooms
– Franck Osei, co-fondateur et CEO de Jaiye
– Lucas Fialaire, co-fondateur de Cheerz Live

Synerghetic Le 71

2017: lancement de nos propres événements

Enfin, et pour clôturer sur le volet évènementiel, 2017 aura été l’année de création du GARAGE 71. Incarné par un groupe Facebook que vous avez été nombreux à rejoindre dès son ouverture, le GARAGE 71 c’est le prétexte à réunir en nos murs les acteurs et aspirants de l’industrie numérique autour d’un verre ou de conférences comme I know what you mean ou encore Pourquoi et comment créer son Chatbot Messenger.

Chatbot Le 71

Le 71 Montreuil est un acteur du territoire

Les surprises et autres inattendus, sont le sel de la vie d’un chef d’entreprise !
Pour être tout a fait honnête, il y a deux de cela au moment de signer le local qui allait être le berceau du 71, je n’imaginais guère notre implication dans le tissu local dépasser le recours aux bières du cru lors de nos différents évènements…

Nous agissons pour le développement économique local

Le hasard des échanges et des rencontres nous a non seulement permis de rencontrer la direction de l’emploi d’Est Ensemble mais surtout de participer à la GPECT (Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences Territoriales) dans le domaine du numérique. C’est un insigne honneur pour nous de siéger auprès d’acteurs tels de Pôle Emploi, Cap Digital, les missions locales et autres acteurs de l’enseignement supérieur et de la formation afin de définir et mettre en oeuvres les actions de sensibilisation, formation et développement de l’attractivité territoriale de l’est parisien autour des métiers du numérique. Dans ce cadre, l’opportunité nous a été donnée d’apporter notre regard aux étudiants de l’université Paris VIII de Saint-Denis quant aux métiers d’avenir dans l’industrie numérique.

Nous sommes ancrés dans le tissu montreuillois

Enfin, au rang des heureuses surprises, il convient de noter le développement de notre activité d’hébergement de formations et séminaires pour les entreprises voisines du 71 telles que ORANGE BANK, UBISOFT et BNP Paribas pour qui notre lieu est devenu une sorte d’annexe et prouve par l’exemple qu’il y a un vrai dynamisme économique en Saint Saint-Denis et que l’innovation au sein des grands groupes peut revêtir d’autres aspects que la création d’incubateurs !

Cap sur 2018

“la route est droite mais la pente est forte” !

A l’heure des bilans, je traduirais mon ressenti en faisant mienne une Raffarinade célèbre: “la route est droite mais la pente est forte” ! Comme tous mes confrères entrepreneurs, la réalisation des objectifs prend toujours plus de temps que l’optimisme naturel qui nous caractérise ne l’avait laissé présager. Le 71 est désormais proche de son équilibre d’exploitation au prix d’un grand écart quotidien entre maintien d’un cap stratégiques contre vents et marées et gestion opérationnelle d’un quotidien parsemé des aléas inhérents à un lieu de près de 1000 m2. Ce cap, clairement défini depuis la genèse du projet il y a deux ans, nous fera passer en 2018 par plusieurs étapes qui s’inscrivent, en partie, dans une certaine forme de continuité.

Une évolution dans la continuité

En premier lieu, nous gardons à coeur de continuer de faire évoluer le lieu au travers de son aménagement afin de constamment améliorer le confort et les possibilités offertes à ses occupants de s’épanouir au mieux de leurs activités.

En second lieu, une des Top priorité en 2018 sera de densifier notre programmation d’évènements, sans trahir toutefois nos envies, afin d’élargir constamment le cercle des sympathisants de notre démarche.

Enfin, nous souhaitons poursuivre notre implication dans le tissu économique local car nous sommes conscients que pour sortir rompre avec le serail des sachants du digital il convient avant tout d’adopter une posture d’évangéliste de notre industrie.

Affaire à suivre…

Nous avons mis à profit la trêve offerte par les festivités de fin d’année à profit pour débrayer afin d’enclencher la deuxième.

Remy Bataille, fondateur Le 71 Montreuil