Cela faisait longtemps que nous voulions vous donner des nouvelles détaillées de l’avancée des travaux du 71, et que nous voulions ouvrir notre blog. On a donc fait d’une pierre deux coups !

Entièrement remettre en état un espace de 800m2 usé par des années et des années d’utilisation intensive n’est pas une mince affaire, et même si nous savions que ce ne serait pas de la tarte, nous étions loin d’imaginer la complexité de l’opération. On vous raconte tout.

Bon, qu’est-ce qu’on fait ?

Comme pour la création d’un site web, des travaux bien préparés et bien conçus favorisent une réalisation rapide, de qualité, et aux coûts maîtrisés. Et comme on était davantage habitués à tailler des pixels que des parpaings, on s’est très vite entourés de professionnels compétents pour nous prêter main forte.

Catinca Popovici, architecte de son état, nous rejoint donc et après nous avoir écoutés pendant de longues heures, elle se met au travail et commence la conception architecturale du lieu. Quelques jours (et quelques nuits) plus tard, Catinca nous soumet sa vision. Génial, c’est dans les clous, deux ou trois modifs et on est bons.

Le diable se cache dans les détails

Si le projet général est sur les rails, il reste le gros du travail : l’électricité, la plomberie, le choix des matériaux et des finitions… Autant de décisions essentielles  la fois pour nous et pour pouvoir commencer à demander des devis aux entrepreneurs. En clair on avait les wireframes, mais il nous manquait les specifications fonctionnelles et techniques. Catinca s’y attèle alors.

Les chefs de projet qui nous lisent savent combien cette étape est fastidieuse mais essentielle ! De longues semaines passent. Les idées fusent, sont validées, remises en question, rejetées… Pas dans le budget, pas dans l’esprit, pas possible techniquement. Bref, à force de compromis, on trouve un terrain d’entente. Les specs sont finalisées et validées, et on peut enfin appeler les entrepreneurs.

Le début des travaux

Vous commencez le développement front avant d’avoir les maquettes, vous ? Bin pour les travaux, c’est pareil. Il faut faire les choses dans l’ordre sous peine de devoir revenir en arrière. Première étape : changer toutes les huisseries du local. Ce serait quand même dommage que notre joli sol tout neuf soit abimé par des intempéries le temps que les nouvelles portes et fenêtres soient posées.

huisseries

En parallèle, toutes les cloisons sont détruites, les sols et murs sont mis à nu et nettoyés, et l’escalier reliant le rez-de-chaussée au premier étage est choisi, commandé, livré et posé :

escalier

escalier2

vue_ensemble

sous_mezzanine

Les prochaines étapes

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la peinture du 1er étage est terminée et le travail préparatoire des sols est bientôt finalisé. La pose des sols du rez-de-chaussée et du R+1 devraient suivre dans la foulée. Promis, on vous partagera les photos dès que c’est fait. L’électricité va suivre, et les cloisons seront montées juste après.

Pour le reste, les travaux devraient être terminés courant août. Du moins, si nous n’avons pas d’autres mauvaises surprises. On touche du bois. Et du plâtre. Et du béton.